Marie-Hélène Gagnon

Directrice générale, Erreur de type 27
Associée, Gagnon-Cliche gestion culturelle senc
Québec, Canada


Complétez la phrase suivante : « « L’art, c’est… »

Profondément humain.
S’exprimer à travers l’art c’est révéler son monde intérieur. Recevoir une œuvre d’art c’est s’ouvrir à l’autre.


 Quelle a été l’étincelle qui vous a amenée à devenir gestionnaire culturelle ?

Ce n’est pas une étincelle qui m’a amenée à travailler en gestion culturelle, je crois que ça a toujours fait partie de moi! Quand j’étais toute petite, mon père était travailleur autonome et a possédé quelques petites entreprises. Il a toujours beaucoup valorisé l’entrepreneuriat. Lorsque j’étais au secondaire, je m’occupais des communications pour un groupe de musique de jeunes de mon école. Je contactais radios et télé communautaire locales pour des entrevues et ça fonctionnait !

Plus tard, j’ai complété ma première formation universitaire en musique : j’ai obtenu une maîtrise en didactique instrumentale. J’ai démarré mon école de musique, et j’ai enseigné le chant durant une décennie! En parallèle, j’ai entrepris un baccalauréat en administration des affaires, concentration marketing. La «bibitte» organisationnelle m’intéressait beaucoup.

Un jour, j’ai abandonné mon emploi stable dans une institution financière pour un petit contrat estival dans un organisme culturel. Ça voulait tout dire! La passion l’emportait haut la main sur la stabilité d’emploi. J’ai travaillé pour plusieurs organismes culturels avant de me lancer en consultation et à la direction d’un petit organisme de production en musiques nouvelles. Toutes mes expériences professionnelles et le précieux contact avec mes clients me rappellent à chaque jour que j’ai manifestement fait le bon choix de carrière !


 Qu’est ce qui vous allume dans votre travail ?

Entendre le bourdonnement d’une salle pleine avant le concert;
Côtoyer les artistes et travailleurs culturels qui sont si passionnés, persévérants et inspirants;
Constater que la gestion est le domaine dans lequel je sais le mieux exprimer ma créativité. Gérer un organisme culturel demande effectivement beaucoup d’imagination, de débrouillardise et une grande capacité d’adaptation !


Quelle est la chose que vous changeriez dans votre travail si vous en aviez la possibilité ?

En un coup de baguette magique, je ferais bondir les statistiques de fréquentation des arts de la scène et des musées au Québec! La situation est préoccupante présentement. J’aimerais que nos exceptionnels créateurs québécois soient davantage valorisés et que nos salles de spectacle soient pleines !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s